• Chuck Berry derechef.

    Ceci est un article spécial Spicy, ici ou , qui prétendait n'avoir jamais vu Chuck Berry « bouger », alors quelques autres exemples où il « bouge » (certains vieux d'ailleurs) :

    Maybellene (1955) :

    You can't catch me (1956) :

    Nadine (enregistrement plus récent avec Keith Richard, mais où l'on voit la fameuse « danse du canard ») :

    et pendant qu'on y est avec un(e) autre monstre sacré(e) Tina Turner, Rock'n Roll Music :

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 10:37

    Chuck Berry,sans lui les Stones....,en fait,tout le rock moderne n'existerait pas !Du moins,ce ne serait pas le mème....Amitiés,Jean-Pierre

    2
    Mardi 22 Octobre 2013 à 02:26

    Merci pour ce festival Chuck Berry, et tout particulièrement parce qu'il m'est un peu dédié (j'ai utilisé le blog de Spicy, une seule fois pour participer à la communauté de musique sur le thème "femme libre ou libérée" ; je reste sur WordPress).

    Je n'avais en effet aucun souvenir de vidéo de Chuck Berry, maintenant je me suis rattrapée grâce à toi.

    J'apprends des tas d'autres choses par la même occasion que "Néedine", c'est Nadine, comme ma copine (vais pouvoir lui chanter ça un jour) et que Chuck Berry aurait dansé le duckwalk (marche du canard), au départ pour cacher, avec sa guitare, les faux plis du pantalon qu’il portait lors d’une émission de télé en 1956.Vrai ou faux ? Il faut bien raconter des histoires autour des légendes (du rock ou d'ailleurs).

    Combien de paires de chaussures usées sur le rythme de Maybellene et de Rock'n Roll Music ? Je me demande mais j'ai beaucoup dansé sur cette musique, jadis. Que de souvenirs !

    Inoxydable Tina Turner ! Toujours présent Chuck Berry qui doit être un peu moins tonique. Ceci dit : belle carrière et que de succès !

    Merci encore pour ce billet et bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :