• Der schönen blauen Donau.

    Johann Strauss.

    Je vous parlais danse il y a peu : en voilà un qui me manque et pas qu'un peu.

    Bon d'accord, avant 1968, je voyais plutôt Sissi ou je ne sais qui d'autre en écoutant ça (me suis même fait moquer par une copine de mon ex me demandant avec « qui » je me voyais danser, la vache elle était au courant), mais bon depuis ...

    Depuis, les images ci-dessous sont indissociables du titre. Faut dire que j'ai bien dû voir ce film une vingtaine de fois, dont au moins 4 ou 5 l'année de sa sortie.

     

     (YouTube)

     

     

    PS : Je vous suggère d'admirer les mouvements de caméra, du moins si vous aimez le cinéma.
    Remarque cette dernière phrase valait pour la vidéo initiale, mais celle-ci a disparu de YouTube (encore une sombre histoire de droits d'auteurs). Vous n'avez donc plus qu'une version (très) réduite et comme les mouvements de caméra dont je parlais, étaient surtout à la fin... Désolé.

    Et maintenant un quizz : il y a (au moins) une erreur technique dans ce film. Ce n'est pas dans cette séquence, c'est un peu plus tard (je vous aide). Laquelle ?

    (Doté de nombreux prix bien sûr :-)

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Octobre 2012 à 08:35

    Honte à moi je n'ai pas vu le film...Donc, je ne peux pas te répondre...Pour moi, Strauss c'est d'abord le concert de Nouvel An que je regardais il y a quelques années..Et puis ensuite ,c'est l'opérette de Strauss Valses de Vienne qui me revient à l'esprit (joué qu'une fois) Là, mon imagination fertile me fait voir des couples en grande tenue , belle robe et beau smoking.Argh!!ça y est , je suis partie ...Il n'empêche que c'était  une sacrée revolution , cette danse!

    2
    Mardi 23 Octobre 2012 à 10:04

    Moi aussi avant c'était ça. Et ça l'est encore dans un coin de ma tête : d'où mon manque d'ailleurs.

    Parce que danser une valse comme il faut avec une partenaire qui répond à une simple pression d'un doigt, je te jure que c'est le grand pied. (Valable pour d'autres danses aussi d'ailleurs, mais la valse est la première qui ait historiquement permis cela : avant les corps étaient séparés. Le pire c'est que nos d'jeunes reviennent à cette séparation, lamentable. Remarque : j'ai en prévision une série sur les slows de l'été, espèce disparue).

     

    3
    Mardi 23 Octobre 2012 à 11:41

    Ah!! Dis moi,, toi, l'Homme!! Que représente un slo pour toi? Le dansais tu avec n'importe quelle femme? J'ai lu je ne sais où il y a quelques mois que le slow allair revenir à la mode...Serait ce la fin annoncée des sites de rencontres? 

    Je ne sais pas ce qu'est danser , danser vraiment bien.J'aurais aimé aller apprendre dans une école mais pas drole de danser avec des nanas,qui sont majoritaires dans ce genre d'activité.Et puis ensuite, sans homme pour appliquer...

    4
    Mardi 23 Octobre 2012 à 12:36

    Le slow.

    Un peu de patience, ça va pas tarder je sens ça.

    Certes y'a du frotti-frotta dans le slow, mais je ne trouve pas ça méprisable (surtout quand j'étais plus jeune  ), mais y'a aussi l'extrême jouissance (non sexuelle cette fois) de deux corps étroitement enlacés qui bougent à l'unisson.

     

    5
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 11:10

    je te demandais ça car deux hommes m'ont dit que le slow était une danse comme les autres sans connotation drague....(et des hommes de 55/60 ans ) je trouve ça tres triste....ils preferent draguer sur le Net? 

    6
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 11:25

    Bah, ou ils mentaient (manière fréquente de draguer chez les mecs !) ou z'étaient devenus impuissants et amnésiques !!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :