• Ebben ? Ne andro lontana.

    par Anna Netrebko (à Paris en 2007 avec l'Orchestre National de Belgique dirigé par Emmanuel Villaume) extrait de La Wally de Alfredo Catalina.

    Je mets ce titre en réponse à Tonton Grincheux (non, ne cherchez pas, il ne vit pas sur votre monde, mais moi je vis sur plusieurs) sans même être vraiment sûr que c'est l'aria qu'il me demandait et encore moins l'artiste !

    Bon, vous je ne sais pas, mais moi j'ai bien entendu découvert cette merveilleuse aria grâce au film Diva de Jean-Jacques Beinex. Sinon je ne connais même pas le reste de l'opéra !
    Film éblouissant qui plus est : pour les amateurs d'images animées, je conseille, toute affaire cessante, de le regarder, si ce n'est déjà fait, et d'observer comment Beinex y utilise les couleurs (en particulier le jaune, le rouge, le blanc et le gris. Je vous ferai un cours là-dessus un jour si vous y tenez).

    Ce n'est pourtant pas la version du film que je vous propose, mais une autre. Peu importe, c'est l'air qui compte. D'ailleurs une courte recherche sur YouTube dont je l'extrais vous en donnera 100 versions par des Callas, Tebaldi, Caballe, etc. Rien que des mauvaises quoi !

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Novembre 2012 à 19:23

    L'opera La Wally n' a que cet air d'interessant...Netrebko fait partie des mauvaises comme Callas etc...

    Diva, très beau film , j'ai découvert Beneix et la Wally grâce à lui.Puis , plus tard, je me suis "coltinée" avec cet air redoutable.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :