• Eleanor Rigby.

    par The Beatles, mais pas que...

    Je vous ai dit que l'année 1966 avait été particulièrement faste en ce qui concerne la musique, en voici une autre preuve.

    C'est l'année de la parution de l'album Revolver des Beatles (en août) et cet album est un tournant, pas seulement pour les Beatles eux-mêmes mais pour toute la scène pop mondiale. (J'aurais sans doute l'occasion d'en reparler).

    Dans cet album, il y a en particulier ce titre (que j'ai déjà évoqué dans Famine).
    Je vous en mets deux versions (YouTube pour les deux). Les vidéos sont peu passionnantes (encore que vous devriez bien observer l'image fixe de la seconde) et je vous mets les paroles. Et, non, je ne traduirai pas ! Tout ce que je peux vous dire c'est que la meilleure manière que j'ai trouvée de 'traduire' le "All the lonely peoples" qui revient tout le temps est « Tous ces gens sans attache ».

     

     

     

    Les paroles :

    Ah, look at all the lonely people
    Ah, look at all the lonely people

    Eleanor Rigby picks up the rice in the church where a wedding has been,
    Lives in a dream
    Waits at the window, wearing the face that she keeps in a jar by the door
    Who is it for?

    All the lonely people
    Where do they all come from?
    All the lonely people
    Where do they all belong?

    Father Mckenzie writing the words of a sermon that no one will hear
    No one comes near.
    Look at him working, darning his socks in the night when there's nobody there
    What does he care?

    All the lonely people
    Where do they all come from?
    All the lonely people
    Where do they all belong?

    Ah, look at all the lonely people
    Ah, look at all the lonely people

    Eleanor Rigby died in the church and was buried along with her name
    Nobody came
    Father Mckenzie wiping the dirt from his hands as he walks from the grave
    No one was saved

    All the lonely people (ah, look at all the lonely people)
    Where do they all come from?
    All the lonely people (ah, look at all the lonely people)
    Where do they all belong?

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Février 2013 à 12:04

    Il y avait beaucoup de George Martin sur une chanson semblable. M'enfin... J'imagine que Paul et l'autre ont dit : "On veut des violoncelles. Tu peux nous en mettre, George ?"

    2
    Lundi 11 Février 2013 à 12:20

    C'est bien probable, d'ailleurs plutôt Paul que John pour ce morceau-là (comme pour Yesterday avant).

    On oublie trop souvent George Martin ! Ce n'est en rien diminuer le génie musical de Paul et John que d'ajouter que, dans la bande, il y avait un troisième génie : G. Martin.
    Beaucoup des "orchestrations" (on dit 'arrangements' normalement, mais je n'aime pas ce mot dans ce contexte) du groupe sont de lui et c'est ainsi que les Beatles sont devenus un tel phare musical dans la 2ème partie des sixties, au lieu de rester un groupe pour gamines hystériques.

     

    3
    MarioB Profil de MarioB
    Lundi 11 Février 2013 à 14:46

    Tu peux essayer celle-là :


    http://mariobbis.eklablog.com/beatles-et-liane-carroll-a46501743


    J'ai mis ton site dans mes liens

    4
    Lundi 11 Février 2013 à 15:30

    Je viens d'aller chez toi l'écouter :

    Pas mal en effet, mais très jazzy par rapport à l'original.

    Ca surprend mais ce n'est pas une critique.

    5
    Lundi 11 Février 2013 à 17:23

    je vois des connaisseurs ici...je vous laisse à vos échanges...

    Les Beatles, j'ai surpris et un peu choqués au départ mes parents quand j'ai voulu avoir un disque d'eux...Le temps a passé ..j'ai rencontré un fan de ce groupe mais comme il écoutait depuis le lever jusqiu'au coucher ..j'en ai eu une overdose..J'y reviens depuis (très) peu.

    6
    Lundi 11 Février 2013 à 18:34

    Et c'est pas fini : ils sont l'objet de mon prochain article en cours de composition !

    Pôvre de toi...

     

    7
    Lundi 11 Février 2013 à 18:42

    Merci pour le partage... je les écoute de temps en temps et finalement je les apprécie plus aujourd'hui qu'à l'époque... Je ne saurais te dire pourquoi...

    Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :