• Elvis Presley.

    Bien évidemment, cette série d'articles n'est pas exhaustive : j'ai omis de parler de certains soit volontairement (j'en avais déjà parlé, Fats Domino par exemple, ou je n'en avais pas envie), soit involontairement (je ne suis pas omniscient, eh non !), soit encore parce que je les réserve pour après.

    Mais, tout aussi évidemment, je ne pouvais pas ne pas finir la série par le King : Elvis Presley (1935-1977), pour la bio c'est ici.

    J'ai donné un de ses surnoms (the King), il en eut un autre : "Elvis the pelvis", ce qui lui valut des cadrages spéciaux à la TV...

    Vous vous souvenez de la mort de Michael Jackson en 2009 et de la déferlante d'émotions qui a parcouru le monde à l'époque ? Et bien, vous multipliez ça par cent ou par mille et vous aurez une faible idée de ce qui a submergé ma génération et l'immédiatement précédente le 16 Août 1977.
    Et le pire c'est qu'on n'aimait plus ce qu'était devenu Elvis ! Ce chanteur bedonnant pour douairières sur leur retour d'âge qui sévissait à Las Vegas. Mais on ne pouvait pas s'empêcher d'espérer (sachant que c'était vain) qu'un jour il redeviendrait ce qu'il avait été. C'est à dire, avant que le système marchand l'apprivoise, le domestique et l'aseptise.

    J'ai eu du mal à écrire cet article : trop de souvenirs et trop de déceptions. Mais je m'y résous.
    Vous verrez d'ailleurs les débuts de l'aseptisation.

    (J'ai mis volontairement la version non colorisée)

    puis déjà plus calme :

    avant de devenir presque sirupeux :

     

    Enfin bon, c'est la vie.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Avril 2013 à 06:42

    Ah ! Le Royal ! Je te l'affirme : Elvis n'est pas mort ! Il est sur une île avec James Dean et Marilyn Monroe.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :