• Famine -Traduction.

    Si vous voulez écouter la musique en lisant, lancez le mp3 ci-dessous :

    OK, I want to talk about Ireland
    Specifically I want to talk about the "famine"
    About the fact that there never really was one
    There was no "famine"
    See Irish people were only allowed to eat potatoes
    All of the other food
    Meat fish vegetables
    Were shipped out of the country under armed guard
    To England while the Irish people starved
    And then on the middle of all this
    They gave us money not to teach our children Irish
    And so we lost our history
    And this is what I think is still hurting me

    See we're like a child that's been battered
    Has to drive itself out of its head because it's frightened
    Still feels all the painful feelings
    But they lose contact with the memory

    And this leads to massive self-destruction
    alcoholism, drug addiction
    All desperate attempts at running
    And in its worst form
    Becomes actual killing

    And if there ever is gonna be healing
    There has to be remembering
    And then grieving
    So that there then can be forgiving
    There has to be knowledge and understanding

    All the lonely people
    where do they all come from
    All the lonely people
    where do they all belong

    An American army regulation
    Says you mustn't kill more than 10% of a nation
    'Cos to do so causes permanent "psychological damage"
    It's not permanent but they didn't know that
    Anyway during the supposed "famine"
    We lost a lot more than 10% of our nation[1]
    Through deaths on land or on ships of emigration
    But what finally broke us was not starvation
    but it's use in the controlling of our education
    School go on about "Black 47"
    On and on about "The terrible famine"
    But what they don't say is in truth
    There really never was one

    All the lonely people 
    Where do they all come from 
    All the lonely people
    where do they all belong

    So let's take a look shall we
    The highest statistics of child abuse in the EEC
    And we say we're a Christian country
    But we've lost contact with our history
    See we used to worship God as a mother
    We're sufferin from post traumatic stress disorder
    Look at all our old men in the pubs
    Look at all our young people on drugs
    We used to worship God as a mother
    Now look at what we're doing to each other
    We've even made killers of ourselves
    The most child-like trusting people in the Universe
    And this is what's wrong with us
    Our history books the parent figures lied to us

    I see the Irish
    As a race like a child
    That got itself bashed in the face

    And if there ever is gonna be healing
    There has to be remembering
    And then grieving
    So that there then can be forgiving
    There has to be knowledge and understanding

    All the lonely people
    Where do they all come from
    All the lonely people
    Where do they all belong.

    Forgiveness. (repeat)

     

    Ok, je veux vous parler de l’Irlande
    Plus particulièrement je veux vous parler de la « famine »
    Sur le fait qu’en réalité il n’y en a jamais eu
    Il n’a pas eu de « famine »
    Voyez, le peuple irlandais n’avait le droit de ne manger que des pommes de terre
    Toutes les autres nourritures
    Viande poisson légumes
    Étaient expédiées sous garde armée hors du pays
    Vers l’Angleterre tandis que les Irlandais crevaient de faim
    Et c’est alors au milieu de tout ça
    Qu’ils nous ont donné de l’argent pour qu’on n’enseigne plus l’irlandais aux enfants
    Et c’est ainsi que nous avons perdu notre Histoire
    Et c’est, je pense, ce qui me choque encore à présent le plus.

    Voyez, nous sommes comme un enfant maltraité
    Qui doit se chasser de sa propre tête parce qu'il a peur
    Il ressent toujours la douleur
    Même si sa mémoire en perd la trace

    Et cela mène à une autodestruction énorme
    Alcoolisme, dépendance aux drogues
    Tous essais désespérés de fuir
    Et qui, dans leur pire forme,
    En viennent jusqu’au meurtre réel.

    Et si jamais la guérison doit advenir
    Elle doit passer par le souvenir
    Puis par le deuil
    Pour pouvoir pardonner
    Il faut d'abord savoir et comprendre

    Tous ces gens sans attache
    d’où viennent-ils
    Tous ces gens sans attache
    d’où sont-ils
     ?

    Un règlement de l’armée américaine
    Dit que vous ne devez pas tuer plus de 10% d’une nation
    Sous peine de causer un « dommage psychologique » définitif
    Ce n’est pas définitif mais ils ne le savaient pas
    Néanmoins durant cette supposée « famine »
    Nous avons perdu nettement plus que 10% de notre nation[1]
    Par la mort au pays ou sur les bateaux de l’émigration
    Mais ce qui nous a au bout du compte brisé ce ne fut pas la faim
    Mais son utilisation dans le contrôle de notre éducation
    L’école continue avec sa « Black 47 » (l’année noire 1847)
    Encore et toujours « La terrible famine »
    Mais ce qu’ils ne disent pas c'est qu'en vérité
    Il n’y en a jamais eu.

    Tous ces gens sans attache
    d’où viennent-ils
    Tous ces gens
    sans attache
    d’où sont-ils
     ?

    Alors regardons-y de plus près nous avons
    Le plus grand taux d’enfants abusés de la CEE
    Et nous nous disons un pays chrétien
    Mais nous avons perdu le contact avec notre passé
    Regardez : nous adorions Dieu comme une mère
    Nous souffrons du trouble de stress post-traumatique
    Voyez tous nos vieux dans les pubs
    Voyez tous nos jeunes qui se défoncent
    Nous adorions Dieu comme une mère
    Maintenant voyez ce que nous nous faisons les uns aux autres
    Nous nous sommes même transformés en assassins
    Le plus naïf et confiant des peuples de l’Univers
    Et c’est ce qui ne va pas avec nous
    Nos livres d’Histoire, figures parentales, nous mentent

    Je vois les Irlandais
    Comme une race qui tel un enfant
    Se donnerait lui-même des coups sur le visage

     Et si jamais la guérison doit advenir
    Elle doit passer par le souvenir
    Puis par le deuil
    Pour pouvoir pardonner
    Il faut d'abord savoir et comprendre

    Tous ces gens sans attache
    d’où viennent-ils
    Tous ces gens sans attache
    d’où sont-ils
     ?

    Le pardon. (plusieurs fois)



    [1] On estime à plus de 25% la baisse de la population irlandaise pendant cette « famine »

    [retour au clip]