• Muddy Waters.

    Un ancêtre : Muddy Waters (1915-1983), la bio : ici.

    Quand je dis « ancêtre », je ne fais pas allusion à sa date de naissance, mais au fait que c'est un des ancêtres du rock. Vous allez pouvoir vous en apercevoir.

    Techniquement parlant, on n'est pas dans le rock'n roll, on est dans le blues. Ce n'est pas un reproche, loin de là, c'est un constat.
    Mais le blues de Muddy Waters préfigure ce que va être le rock.

    Je vous mets d'abord trois vidéos qui montrent la chose : type de rythmique, utilisation de la guitare, omniprésence des percus, etc. Et même déjà une forme d'évolution vers...

    Et maintenant deux vidéos (un peu longues mais ça vaut le coup). Ça se passe le 22 Novembre 1981. Les Rolling Stones (devinez d'où vient le nom du groupe), en tournée américaine, arrivent à Chicago. Profitent d'un soir pour se rendre dans un club où se produit Muddy Waters : leur entrée fait sensation, et Muddy Waters lui-même les remarque.
    Et, à son appel, successivement, Mike Jagger, Keith Richard, Ron Wood, Ian Stewart vont monter sur scène et l'accompagner, bientôt suivis par Buddy Guy, Lefty Dizz, etc.

    Je vous laisse juges du résultat. Mais vous avez pas idée de ce que je donnerais pour rajeunir de 32 ans, et d'être ce soir-là dans cette salle enfumée (oui, à l'époque on avait encore le droit) et d'assister à ça !

    Pensez à comparez la vidéo précedente avec la prochaine et la toute première avec la dernière.
    Je sais, je suis trop sentimental, mais moi je suis en larmes ! J'ai le sentiment d'assister à une transmission, passage, transfert de patrimoine...

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Avril 2013 à 17:55

    coucou toi,

     

    Pas de soucis avec la modération des comms, et sympa toujours ta série rock bises

    2
    Mercredi 10 Avril 2013 à 06:42

    Dans son livre extraordinaire sur les Stones, le bassiste Bill Wyman confirme que le nom du groupe ne vient pas de la chanson de Muddy, mais d'une pièce de blues de 1928 de Robert Wilkins, intitulée Rollin' Stone.


    Ceci étant dit, le blues électrique des années 1950 préfigurait beaucoup le rock des Stones, Yardbirds, Cream, Canned Heat et les chansons les plus appuyées du point de vue rythmique, étaient en fait du rock & roll, même si on appelait cette musique du blues.


    Muddy est un des premiers que j'ai connu et il demeure un Grand.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :