• Si mi chiamano Mimi.

    extrait de La Bohême de Giaccomo Puccini.

    Je vais vous faire un aveu : c'est le premier opéra que j'ai découvert en vrai, enfin presque : au cinéma, le film de Luigi Comencini. Pour vous dire à quel point j'en étais, quoique connaissant vaguement l'œuvre (mes parents en avaient des extraits en 33 tours et en français !), sur le chemin du cinoche et en arrivant ce que j'avais dans la tête qui se fredonnait c'était « La Bohême » d'Aznavour (pas n'importe quoi, mais rien à voir) !

    Et puis voilà, soudain, qu'à peu près au quart du premier acte, je me suis mis à trembler sur mon siège ! Je dis bien « trembler », pas vibrer : c'était purement physique ! À peu près au moment de l'extrait que je vous propose. Depuis, je n'ai pas pu décrocher. Pas seulement de La Bohême, pas seulement de Puccini, mais de l'opéra. Addict.

    Dans le film c'est Barbara Hendricks qui chante cet air. Pas trouvé la vidéo, juste des « rehearsals » (des répétitions pour faire plaisir à Mario). Alors je vous en propose une autre version chantée par Rachel Cobb, pas mal non plus d'ailleurs. (Ceci dit m'en moque : moi j'ai le CD et le DVD, na na nère !) :

     

     (YouTube)

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 20:30

    J'ai toujours maudit Puccini d'avoir écrit cet air sans grand effet de voix après celui de Rodolfo.Il faut , en général,que la soprane soit excellente pour prétendre à des applaudissements alors que pour le ténor c'est immédiat et nourri.

    Rachel Cobb, pas mal du tout...Manque un peu de justesse mais de beaux sons filés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :