• Violence.

    Les deux vidéos que je vous propose aujourd'hui contiennent des scènes extrêmement violentes qui ne conviendront pas aux gens sensibles,
    je les prie donc instamment de ne pas regarder cette page.

     

    Il s'agit dans les deux cas d'une dénonciation de la violence et de l'exclusion, mais en montrant l'une et l'autre.

    Si je vous en parle c'est que la deuxième (celle d'Indochine) est l'objet d'une forte polémique depuis ces derniers jours, polémique qui monte jusqu'au CSA qui envisage de l'interdire au moins de 16 ans, voire au moins de 18 ans (ce qui serait inédit), interdisant ainsi aux chaînes de la diffuser avant pas d'heure.

    Même sur internet elle est régulièrement censurée (sous prétexte de droits d'auteur bien entendu), comme le fut d'ailleurs le premier lors de sa sortie voir ici. Pas sûr d'ailleurs que celle que je vous propose dure longtemps. Si elle disparaît alertez moi, j'ai une solution de rechange.

    D'abord par le groupe M.I.A. Born free :

      

    Puis par le groupe Indochine, College boy :

     

    Quelques remarques supplémentaires :

    Clairement la première vidéo, Born free, fait référence aux rafles nazies : après tout si on liquide les juifs, les noirs, les homosexuels, etc.  pourquoi pas les roux ?
    Je vous prie de remarquer néanmoins l'absence totale de réaction de la population : les rues sont vides !
    À part quelques voisins (non roux) éplorés d'avoir été dérangés pour rien, seuls trois malheureux 'activistes' (roux eux) balancent de vagues cailloux inefficaces sur le convoi.
    Remarquez aussi la présence parmi les militaires d'au moins un 'asiatique' et d'un 'noir' : tout le monde est d'accord.

    La deuxième, College boy, montre en plus l'aveuglement plus ou moins volontaire des "spectateurs" : les gamins les yeux bandés dont certains pourtant filment la scène avec leur portable et dont d'autres continuent à jouer comme si de rien n'était et dont un seul semble ému sans pour autant arrêter de s'aveugler.
    Même les "flics" qui sont censés intervenir à la fin ont les yeux bandés et d'ailleurs s'en prennent à la victime, pas aux tortionnaires.
    D'ailleurs ces derniers sont les seuls à avoir les yeux grand ouverts et le regard goguenard.

    Si vous voulez de plus amples renseignements voir ici un article de Libé où le réalisateur du clip s'explique, et une interview de Françoise Laborde (du C.S.A.) que je dois avouer à avoir eu du mal à écouter jusqu'au bout tant elle enfile un chapelet de niaiseries bien-pensantes.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Mai 2013 à 13:33

    coucou,

     

    J'ai regardé les deux clips et mon sentiment est que certes on peut montrer celà car ça existe et en même temps de le partager accentue aussi le fait que ces choses là se perpétuent, la VIOLENC est là, l'humain est souvent violent et de le montrer je ne suis pas certaine que ça fasse en sorte de ne pas exacerber celà, mais c'est mon avis, en ce qui me concerne je suis très impliquée dans la défense de l'animal, pas parce que je n'aime pas l'humain mais que l'animal a encore mois de droits et de possibilités de se défendre, je signe les pétitions, je fais partie de certaines assocs, mais je ne partage jamais les vidéos montrant des actes de barbarie, sachant que certains si ils n'ont en pas eu l'idée au départ le feront après l'avoir vu.

     

    bises à toi

    2
    Mardi 7 Mai 2013 à 19:13

    Je ne suis pas choqué par ces vidéos. Ici il n'est question que de trucages. La réalité est bien plus hard, et sans reprocher quoi que ce soit à Fabymary, beaucoup de gens sont aussi démunis que les animaux devant une violence souvent subie. Et je pense que les humains sont bien plus sensibles et plus vulnérables que les animaux. On a le droit de s'émouvoir face à un chien abandonné ou d'éprouver de l'empathie pour les gens qui ont été victimes de la déportation, mais dans un cas il s'agit d'un animal et dans l'autre les faits remontent à  70 ans... Regardons ce que l'on fait subir aujourd'hui à des êtres humains. 10% de chomeurs, ce n'est pas qu'une donnée économique, c'est une vraie violence quotidienne ; perdre brutalement un emploi sans avoir démérité, voir le fossé se creuser entre pauvres et riches, découvrir que l'on est victime de l'amiante ou du Médiator... la liste est longue et finalement ces vidéos me laissent indifférent !

    3
    Mardi 7 Mai 2013 à 20:40

    Les roux ne sont pas raflés mais dans la conscience humaine ils sont mal vus, oui encore maintenant... Ma chere ex belle mere , un jour, passe derriere moi et me dit: "Oh! Mais tu as des cheveux roux! " Oui et alors?? "Mais ce n'est pas tres joli.et puis tu sais ce qui se dit...." Je suis sortie de table....La fois suivante, j'etais teinte en rousse! (Je n'ai d'ailleurs plus cessé depuis) et là..silence...

    Pour en revenir à ces deux videos, je comprends que la 2eme soit objet de censure.Pas la peine de donner des idées à des gamins ...Mais franchement, je suis mal à l'aise car ces deux videos veulent peut etre denoncer quelque chose mais moi, je n'en constate qu'une...On est voyeurs, complices de cette violence car...que peut on y faire? Pourquoi ces groupes ont ils decidé de faire une chanson et un clip? Est ce vraiment de la denonciaition (et à ce moment là on reste dans le vrai, la réalité, car leur histoire est plus du ressort du cinéma...) ou bien un mega coup de pub pour eux? 

    Je suis restée quasi insensible à la 1ere, derangée que je suis par la musique et finalement par une sorte de banalisation de ce genre de violence (les nazis y excellaient ) .La seconde m'a plus touchée, sans doute repondant à mes propres peurs,le sang, l'exclusion,la pointe inserée dans les mains etc..mais ensuite, trop c'etait trop.et j'ai décroché quand ils se sont mis à tirer sur le gamin...A quoi sert l'outrance ?Il y a malheureusement des gamins pris pour des tetes de Turc (et tu imagines, si c'est un roux?) , ça va parfois tres loin et je trouve que racinter une simple histoire qui pourrait etre vraie serait plus touchant et le message atteindrait sa cible.

    Tu vois, un film comme "Elle s'appelait Sarah" est resté ancré dans ma mémoire, des scenes quasi entieres ! C'etait la réalité qui etait racontée, sans grandiloquence, sans sang qui giclait...et pourtant, quel impact!

    Et je rejoins Sparfell Glaz, aujourd'hui une autre sorte de violence existe mais moins spectaculaire..Sauf quand certains decident de la montrer, en se suicidant comme ce malheureux couple et je crois un homme en Italie...Là, personne ne fait de chanson dessus...Ça ne rapporterait pas ...

    Faire le buzz sur ces videos revient à rapporter de l'argent à ces groupes  pas à faire avancer la société.

    4
    Mercredi 8 Mai 2013 à 12:33

    Pour l'instant, je m'abstiens volontairement de rebondir sur vos commentaires, même si j'ai des choses à en dire.
    J'attends quelques jours.

    En attendant voici deux liens ici et , tous deux extraits du Libé du 8 Mai, pour compléter le sujet.

     

     

    5
    Julie Pietri Profil de Julie Pietri
    Jeudi 9 Mai 2013 à 06:36

    Bin zut. Je ne regarderai pas tes videos, ne m'en veux pas. Je pense savoir de quoi tu parles concernant la video d'Indochine, car j'ai "aperçu" l'autre jour des images à la télé, le temps de réaliser qu'il s'agissait d'Indochine. En noir et blanc, c'est ça? J'ai vu quelques secondes et j'ai changé de pièce. Bien sûr, du coup, j'ai râté le "message", mais je suis désolée, je ne supporte pas qu'on m'impose ces images là. Je veux être libre de ce que je regarde (ou pas). J'ai suffisamment d'imagination pour avoir toutes les images qu'il faut dans la tête.

    La contrepartie, c'est que je ne peux rebondir sur vos commentaires ou sur ton billet. Cependant, j'aurais tendance à penser, comme Faby, que ceci peut potentiellement entraîner cela. Mais on n'en sait rien en fait. Peut-être que montrer cela à des personnes moins chochottes (que moi) est utile. Je ne sais pas.

    Je ne suis pas fan d'animaux, mais je les respecte (quand je ne les avale pas avec mon aspirateur) et savoir que certains sont suffisamment tordus pour les torturer me révulse autant que lorsqu'il s'agit d'être humains. C'est le sadisme, la folie, la méchanceté, la malfaisance en soi qui me broie le ventre quelle que soit la victime.

    Je partage encore le commentaire de Sparfell. En effet: "Regardons ce que l'on fait subir aujourd'hui à des êtres humains. 10% de chomeurs, ce n'est pas qu'une donnée économique, c'est une vraie violence quotidienne ; perdre brutalement un emploi sans avoir démérité", ça, je connais personnellement et oui : c'est une grande violence. Mais je reste sensible à toutes les formes de violence, comme je l'expliquais plus haut.

    @Pyrausta:

    Je ne sais pas ce qui se dit à propos des roux. Je suis sur le c.. après ton commentaire sur le sujet. Je me demande parfois, si malgrè ce qui m'entoure, je ne vis pas au pays des bisounours... et j'ai des reflets roux depuis toujours. Perso j'adore. Bien sûr, ce n'est pas pareil.

     

    6
    Jeudi 9 Mai 2013 à 23:47

    Plutôt qu'un commentaire qui aurait été trop long, je vous ai pondu un article. C'est ici, dans ma rubrique Je pense.

    Vous lirez ou vous ne lirez pas, à votre guise.
    Vous commenterez ici ou là-bas à votre choix.

    Bien le bonsoir.

     

     

    7
    Vendredi 10 Mai 2013 à 11:25

    @ Bicar Depuis tout temps les roux ont été pourchassés, brulés parfois.On voyait le Diable ou la sorcière en eux...Ma chère ex belle mère ne faisait que reprendre les propos stupides du brave peuple. Quand j'etais petite j'etais auburn mais en vieillisant je n'ai plus eu que des reflets. D'où la gentille remarque...

    Un lien pour toi

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rousseur

    8
    Julie Pietri Profil de Julie Pietri
    Vendredi 10 Mai 2013 à 11:46

    @Pyrausta:

    Oui, oui, je sais ça (je ne suis pas "totalement" à l'ouest , seulement très beaucoup ! hem...). Je me suis mal (trop vite ? ) exprimée. Je veux dire que je DECOUVRE (vraiment pour le coup), la bêtise moderne sur "ce" sujet. J'étais loin de me douter que les roux étaient aujourd'hui encore victimes de ces vieilles croyances. Je n'ai à ce jour rien cotoyé de tel. Comme dit Léoned (ou semble dire Leoned) peut-être suis-je pitoyable en ne regardant pas la violence imposée, peut-être ai-je manqué quelque chose en ne visionnant pas le clip. En même temps, finalement, je suis arrivée (par ton com') à découvrir quelque chose. Ta belle-mère est une imbécile. Pléonasme fréquent, mais à ce point ...

    9
    Julie Pietri Profil de Julie Pietri
    Vendredi 10 Mai 2013 à 11:49

    @Pyrausta:

    ...et merci pour le lien :-) !

    10
    Vendredi 10 Mai 2013 à 11:55

    @ Bicar

    Comme je l'ai précisé dans mon édit de ce matin dans l'autre article, je ne reproche à personne de ne pas vouloir regarder ce ou ces clip(s).

    Le problème n'est pas là, il est en deux autres endroits :
    - la volonté des autorités (qui auraient mieux à faire) d'interdire ces clips. Ca c'est le problème de la censure.
    - l'aveuglement de beaucoup (soigneusement entretenu et même encouragé par lesdites autorités) sur la réalité violente du monde actuel. Pas à travers tel ou tel clip, mais à travers la vision de la réalité.

    Dit autrement, ces clips ne sont que des messages d'alerte (qui cognent fort) pour essayer de réveiller le monde.

     

    11
    Alice L-P Profil de Alice L-P
    Dimanche 19 Mai 2013 à 08:37

    Indochine, ils sont tellement ringards (je croyais qu'il étaient morts), que le seul moyen qu'ils ont pour que les gens regardent leur clip c'est de faire le buzz, et tout le monde le sait : la censure provoque la curiosité. 

    12
    Dimanche 19 Mai 2013 à 11:48

    @ Alice

    Que ce groupe soit "ringard" à tes yeux, c'est ton droit de le penser, mais si tu crois qu'ils ont besoin de "buzz" pour vendre des disques tu te trompes.
    Comme je l'ai dit dans mon autre article sur le sujet, c'est un des groupes français à vendre et avoir vendu le plus de disques.
    A titre d'exemple leur dernier album (avant celui-ci donc) a été vendu à au moins 350000 exemplaires, score qu'envieraient beaucoup d'artistes, et y'avait pas eu buzz.

    En fait, le buzz c'est en sens inverse qu'il fonctionne, de deux façons :
    - le CSA se fait à bon compte de la pub en se servant de la notoriété du groupe : "Vous voyez, on agit !"
    - d'autre artistes essayent d'en tirer profit, j'en reparlerai dans ma prochaine Lettre d'info mais déjà vous pouver aller voir ici et .

     

    13
    Alice L-P Profil de Alice L-P
    Dimanche 19 Mai 2013 à 11:56

    Bien sûr qu'ils ont besoin du buzz : il vendront encore plus !

    14
    Dimanche 19 Mai 2013 à 22:59

    Puisque tu le disais, j'ai été vérifier. Sur le site de la S.N.E.P. (Syndicat National de l'Edition Phonographique), tu pourras vérifier.

    L'album est donc sorti début Février. Les 2 premières semaines, il a été n° 1 des ventes d'albums en France, puis est lentement descendu : 3è,4è,8è,13è,19è,23è,26è,29è,38è.
    Et là on arrive au 28 Avril. Le clip sort le 3 Mai. Que se passe-t-il ? L'album remonte ces 15 derniers jours à la 35ème place des ventes. (Derniers chiffres disponibles aujourd'hui, ceux du 12 Mai). Tu remarqueras qu'ils sont toujours restés dans le top 50 des ventes, ringards disais-tu ?

    Donc, oui, il y a eu sursaut des ventes (léger le sursaut) et peut-être sera-t-il durable. Mais l'essentiel est ailleurs : la plus grosse partie des ventes était déjà faite. Z'avaient pas besoin d'un clip. Ou d'un buzz.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :